Paternité

Les pères sont différents

Les mères sont-elles de meilleurs parents pour autant ? 

les peres sont differents 550x256

Les pères sont différents des mères, et pas seulement parce que les pères ont tendance à regarder plus de sports et laisser le siège de toilette levé. Ils sont différents parce que ce sont des hommes, et cette différence est bonne de plusieurs manières inattendues – en particulier quand il s’agit d’être parent. Les hommes ne « parentent » pas seulement leurs enfants. Ils les « paternisent, »et cela peut souvent créer des désaccords animés avec maman. Mais les mamans et les papas doivent tous les deux comprendre et apprécier que ces différences sont bénéfiques pour leurs enfants.

Ce n’est pas une généralité, mais l’une des différences dans l’exercice de la paternité, c’est que les pères ont tendance à être plus « dangereux », du moins d’après les mères qui ont tendance à être plus protectrices. On aurait tendance à penser que la façon de faire de la mère est toujours la meilleure, n’est-ce pas ? Ce n’est pas si simple. Ces deux façons de faire sont bonnes et essentielles. Voici un exemple :

Quand un enfant grandit et commence à grimper un peu partout (barres de suspension, arbres, rochers), les mots automatiques de sa mère sont : « Fais attention. » Papa, de l’autre côté, aura tendance à dire : « Je parie que tu peux atteindre la prochaine branche. Essaye. Je suis là. » Dans ce cas, la façon de faire de la mère promeut la sécurité, ce qui est évidemment important. Mais la méthode du père promeut la confiance et l’habileté à juger et à calculer les risques. L’équilibre entre la façon de faire de la mère et celle du père permet aux enfants d’être en santé et bien équilibrés.

Les pères sont différents d’autres manières également. Le sentiment de sécurité affective d’une fille est affecté par la manière dont son père la traite. Les papas ont beaucoup à voir avec la confiance relationnelle et la santé d’un enfant. Les filles qui reçoivent des interactions physiques d’une façon appropriée et sécuritaire de la part de leur Papa ne se laissent généralement pas entraîner par des avances physiques déplacées des garçons plus tard dans leur vie. Et quand un garçon voit son père traiter ses sœurs et sa mère avec respect, il apprend à faire de même.

Il y a plusieurs différences importantes entre la maternité et la paternité qui profitent au sain développement d’un enfant et à sa maturité. Quand mère et père embrassent leurs différences, cela ne fait pas seulement beaucoup pour les enfants, mais également pour le mariage et pour la paix de la vie quotidienne de la famille.


Glenn Stanton dirige aujourd’hui les études sur la formation de la famille à Focus on the Family. Il a aussi écrit plusieurs livres sur le mariage et la famille. Il vit à Colorado Springs avec sa femme et leurs cinq enfants.

Cet article a été publié pour la première fois dans le numéro de février-mars 2015 du magazine Thriving Family sous le titre « Dads are different. » Tous droits réservés © 2015 par Focus on the Family. Utilisation autorisée.