Équiper nos ados pour reconnaître une relation amoureuse toxique

Par Catherine Wilson

Avez-vous réussi à avoir la fameuse « conversation sur le sexe » avec votre adolescent ? Dans la lancée, lui avez-vous parlé de ce à quoi ressemble l’amour véritable ?

Lorsque nos enfants atteignent l’âge d’entamer des relations amoureuses, ils s’imaginent souvent savoir à quoi devrait ressembler l’amour au sein d’un couple, surtout parce qu’ils sont constamment abreuvés de messages séculiers à ce sujet. Pourtant, une fois qu’ils mettent les pieds dans une nouvelle relation, les choses peuvent se révéler assez déroutantes.

Même les personnes qui, dans d’autres domaines, sont des exemples à suivre pour les jeunes peuvent rencontrer des difficultés quand il s’agit de relations amoureuses. Il y a quelques années, après une rupture très médiatisée avec son petit ami de longue date, Sadie Robertson, star de la série TV Duck Dynasty, a admis qu’elle avait eu du mal à voir les problèmes qui empoisonnaient son couple à cause des fausses idées qu’elle se faisait sur l’amour.

Sur son blogue, Live Original, Sadie explique qu’elle et son ex petit-ami pensaient que « s’embrasser puis passer l’éponge » lors d’une dispute était une preuve qu’ils étaient amoureux. Ils ne se sont pas demandé pourquoi ils se disputaient si fréquemment. Sadie écrit : « J’avais fini par penser que les émotions fortes étaient à la base de la passion, que l’amour se formait à travers les difficultés comme par exemple se disputer, puis s’embrasser pour oublier le désaccord. »

Si nous voulons préparer nos enfants aux relations amoureuses et leur éviter d’avoir le cœur trop souvent brisé, nous devons prendre le temps de leur dresser un tableau clair de ce qu’est un amour sain et biblique.

Nous devons également les équiper à reconnaitre les « contrefaçons » de l’amour, c’est à dire les comportements anormaux et inacceptables.

Alors, comment entamer une telle conversation ? Voici quelques scénarios dont vous pouvez vous servir pour lancer la discussion ou vous donner des idées de comment aborder ces sujets importants.

1. Ne pas confondre attirance physique avec amour

Suggestion de dialogue :

Te souviens-tu de ce garçon/cette fille qui te plaisait ? (Vous pouvez nommer la personne)

Ou bien : As-tu un ami qui est super amoureux de quelqu’un d’autre en ce moment ?

Au fil du temps, tu vas rencontrer plusieurs personnes pour lesquelles tu auras une attirance particulière. Si tu apprends que cette personne s’intéresse aussi à toi, c’est vraiment un sentiment génial, non ? C’est un moment très excitant.

Cependant, à l’âge que tu as maintenant, attends-toi à ce que ces sentiments d’attirance que tu as connus avant deviennent beaucoup plus puissants. Il se peut que tu ressentes des émotions très intenses, accompagnées d’une sensation d’excitation sexuelle également très forte lorsque tu es près de cette personne.

Beaucoup de jeunes font l’erreur dans ces moments-là de croire qu’ils sont amoureux alors qu’en réalité, il s’agit juste d’une attirance qui est renforcée par l’énergie sexuelle que tout le monde commence à ressentir à l’adolescence.

C’est important que tu apprennes à faire la différence entre être attiré par quelqu’un et aimer quelqu’un.

L’attirance et l’attraction sexuelle ne sont pas de l’amour car ce sont des sentiments très centrés sur soi. Ils se développent souvent avant même que tu ne saches grand-chose sur la personnalité de l’autre. L’attirance est souvent basée sur la manière dont on se sent en présence de l’autre et ce qu’il nous apporte, plutôt que sur une réelle préoccupation du bien-être de l’autre ou sur le fait de prendre vraiment le temps de le connaitre.

Ce sont des sentiments qui font ressortir l’égoïsme, la dépendance à l’autre et l’impatience. L’affection qu’on porte à l’autre est souvent de courte durée. Bien vite, une nouvelle personne arrive qui semble plus intéressante.

2. Le véritable amour se forme sur la durée

Suggestion de dialogue :

Il n’est pas surprenant que la description que fait la Bible de l’amour en 1 Corinthiens 13 commence par « l’amour est patient » car le véritable amour prend du temps à se développer. Il est basé sur une connaissance en profondeur de l’autre plutôt que sur ce que tu t’imagines d’eux. Il se construit dans le temps parce que l’amour n’est pas qu’une émotion qui nous dépasse. En réalité, la capacité à aimer quelqu’un est une qualité que chacun doit apprendre à développer. Cela prend du temps et un réel investissement pour dépasser notre vision autocentrée de personne célibataire et être capable de sincèrement aimer quelqu’un d’autre.

Lorsque deux individus sont suffisamment mûrs et capables d’un amour profond l’un pour l’autre, voici ce que tu peux observer dans leur relation :

Ils prennent soin l’un de l’autre : ils développent l’habitude de chercher à satisfaire les besoins et les désirs de leur partenaire et à l’encourager dans ses rêves et ses espoirs pour qu’il puisse les réaliser.

Ils se respectent mutuellement : ils ont pour objectif global de protéger l’estime de soi de l’autre et sa réputation. Ils se laissent la liberté de faire leurs propres choix et d’avoir leurs propres opinions.

Il y a un équilibre de pouvoir dans la relation : les décisions sont prises ensemble en prenant en compte les positions de chacun ; l’un ne prend pas quelque chose à l’autre sans son accord.

Équilibre des responsabilités : bien que leurs rôles puissent être différents, aucun des deux ne profite de l’autre (au sens négatif du terme). Les deux conjoints fournissent des efforts similaires, qu’il s’agisse des tâches ménagères ou du reste et en partagent les rétributions. Ils sont tous les deux capables d’admettre lorsqu’ils ont blessé ou énervé l’autre et améliorent leur comportement rapidement.

3. Comment reconnaitre une relation de couple abusive ?

Suggestion de dialogue :

Il y en a beaucoup à apprendre sur l’amour. Lorsque tu apprends à connaitre quelqu’un que tu apprécies, tu découvres aussi sa propre approche de l’amour. Il est essentiel que tu identifies s’il/elle sait ce qu’est un amour mature et biblique.

Il est possible que tu découvres que l’idée que se fait cette personne de « l’amour », voire de ce qui est un comportement acceptable envers un conjoint, est remarquablement immature, égoïste et mondaine.

Il existe des schémas de comportement qu’il faut pouvoir reconnaitre car il s’agit de signaux d’alarme sérieux. Ils prouvent que la personne n’est pas en train de manifester de l’amour mais plutôt de la domination et de la manipulation. Il est plus que probable que cela ne fasse qu’empirer dans le temps.

Sois attentif à la répétition des situations comme celles-ci :

Dénigrement et comportements irrespectueux, comme par exemple :

  • Des noms ou surnoms insultants ou dénigrants, même lorsque la personne affirme plaisanter.
  • Des plaisanteries à tes dépens ou qui ont pour but de t’embarrasser devant tes amis. Le fait de partager des informations personnelles te concernant sans ta permission.
  • Agir comme étant intellectuellement supérieur en rejetant tes idées ou ton avis ou en voulant à tout prix avoir raison.
  • Agir comme étant spirituellement supérieur en te faisant la morale ou en te rabâchant des « leçons spirituelles » plutôt que de se montrer enthousiaste à l’idée d’explorer ensemble la Parole de Dieu et d’apprendre l’un de l’autre.
  • Mettre souvent en avant tes points faibles « pour t’aider à changer », tout en se montrant peu ouvert(e) à ce que tu as à dire concernant son caractère.
  • Amoindrir tes ambitions pour l’avenir ou tes réussites.

Comportements autoritaires et dominateurs qui cherchent à réduire ta liberté, comme par exemple :

  • T’importuner, voire te harceler lorsque tu n’es pas d’accord avec lui/elle, afin de te faire changer d’avis.
  • Se mettre en colère lorsque tu n’es pas d’accord avec lui/elle (plutôt que de simplement faire part de sa déception).
  • Te faire des menaces lorsque tu exprimes un désaccord, même si tu crois qu’il/elle ne le pense pas réellement.
  • Te punir lorsque tu ne fais pas ce qu’il/elle veut en se désengageant affectivement ou en te posant un lapin par exemple.
  • Faire pression sur toi pour que tu abandonnes tes principes sur des sujets importants comme la pureté sexuelle ou l’obéissance à la loi.
  • Se montrer irrité quand tu passes du temps à des activités dans lesquelles il/elle n’est pas impliqué.
  • Se montrer jaloux au point de t’éloigner de tes amis proches ou de ta famille.
  • T’envoyer des tonnes de messages quand vous n’êtes pas ensemble ou insister pour toujours savoir où tu es et ce que tu fais.
  • Menacer de se faire du mal si tu mets fin à la relation.

Le manque d’humilité et de préoccupation concernant sa propre sainteté, comme par exemple :

  • Le manque de remords quand il/elle t’a blessé, ou bien le fait de s’excuser sans rien changer à son comportement.
  • Affirmer avoir de bonnes raisons de mal te traiter. Par exemple en expliquant : « C’est parce que je t’aime tellement fort, c’est parce que j’étais jaloux que je me suis mis en colère. »
  • T’accuser de déclencher ses mauvais comportements.
  • S’attendre à ce que tu fasses le plus gros des sacrifices dans la relation.
  • Se montrer fermé aux discussions honnêtes sur les domaines qui posent problème dans la relation.

Bien sûr, il y a aussi les gros signaux d’alerte que sont toute forme de violence physique ou sexuelle. Cela inclut :

  • Le fait de te tirer les cheveux, de te frapper ou de te pousser contre un mur.
  • Limiter tes mouvements ou te retenir contre ton gré.
  • Faire pression sur toi pour que tu regardes de la pornographie ou t’envoyer des sextos sans ton accord.
  • Faire pression sur toi pour que tu envoies des photos sexuellement explicites.
  • Prendre des photos intimes de toi sans ta permission.
  • Faire circuler ou montrer à d’autres des photos intimes de toi.
  • Faire pression sur toi pour avoir des relations sexuelles ou réaliser des actes sexuels.

Si votre adolescent vous révèle qu’il est en ce moment dans une relation qui n’est pas bonne, soyez bien conscient que la plupart des ados préfèreront rester dans cette situation, pensant qu’il vaut mieux avoir une relation de couple difficile que pas de relation du tout. Il faut que vous les encouragiez à faire confiance à Dieu et à croire qu’il a prévu quelqu’un de plus mature pour lui.

Il faut aussi que vous ayez conscience que le fait de rompre une relation toxique peut déclencher des représailles inattendues. Il est donc important que votre enfant et vous avanciez avec prudence, tout en faisant confiance à Dieu pour rester au contrôle de la situation.

© 2019 Focus on the Family (Canada) Association. Tous droits réservés.