Comment aider vos enfants à comprendre le sens de Pâques

Par Lindsay Hawkes

S’approprier le sens de Pâques commence jeune et continue tout la vie.

– Continuez la lecture pour découvrir trois activités ludiques qui aideront vos enfants à mieux comprendre le sens de Pâques. –

Il y a de cela plusieurs années, un ami de la famille a demandé à mon frère Brent, qui avait alors trois ans, de lui raconter l’histoire de Pâques. Mon père, qui avait entendu la question, a bondi vers mon frère pour lui chuchoter à l’oreille : « Jésus est ressuscité d’entre les morts. » Brent s’est tourné fièrement vers notre ami et a répondu : « Jésus a reçu un mauvais sort ! »

Depuis ce jour, ma famille se remémore cette anecdote chaque année à Pâques – et oui, nous la raconterons sûrement au mariage de Brent. Nous sommes heureux de voir que mon frère, en grandissant, a développé une riche compréhension de la fête de Pâques et qu’aujourd’hui encore, il découvre de nouvelles vérités quant à l’intensité de l’amour de Dieu et à l’ampleur du sacrifice du Christ. Mon frère, toutefois, n’en est pas arrivé là par lui-même.

Le mérite en revient principalement à nos parents qui nous ont assidûment enseigné l’histoire du Christ. Les parents jouent un rôle vital dans le développement de la foi de leurs enfants. Étant donné l’importance de la fête de Pâques pour la foi chrétienne, il s’agit de la saison parfaite pour discuter avec vos enfants de la mort et de la résurrection de Jésus.

Plusieurs des thèmes entourant l’histoire de Pâques peuvent, pour certains parents, sembler difficiles à expliquer à de jeunes enfants. Bien sûr, la période de Pâques représente l’ultime expression de l’amour et du sacrifice de Dieu, mais la résurrection du Christ est également marquée par la trahison, le reniement, la torture, la douleur et la mort.

Dans les prochains jours, vous parlerez sûrement de Pâques avec vos enfants. Si vous vous sentez nerveux ou hésitant quant à ce que vous pouvez leur dire, voici quelques conseils pour vous guider :

  • Tenez compte de l’âge, du stade de développement et de la personnalité de votre enfant. Certains enfants sont plus attentifs que d’autres aux détails. Si vous n’êtes pas sûr de vouloir leur lire le récit biblique entier de l’histoire de Pâques, pensez à Jean 3.16 pour vous aider à expliquer les événements. Ainsi, chaque année, ou au moment qui vous convient le mieux, vous pourrez ajouter des détails à l’histoire de Pâques, et ce, à partir des fondations que vous aurez établies.
  • Écoutez les questions de vos enfants et répondez-y honnêtement. Donnez-leur le temps d’assimiler ce que vous leur racontez et ne soyez pas effrayé d’avouer que vous ne connaissez pas la réponse à une question. Même en tant qu’adultes, il peut y avoir certains aspects de Pâques que nous n’avons pas encore tout à fait compris.
  • Expliquez à vos enfants ce que Pâques signifie pour vous. Partagez-leur ce que vous avez appris et compris de cette fête centrale dans la culture chrétienne.
  • Organisez des activités avec vos enfants afin de vous aider à concrétiser les vérités de Pâques. Soyez créatif! Utilisez des scénarios de la vraie vie, des expériences scientifiques, des sketchs ou un livre thématique de Pâques pour aider vos enfants à comprendre le pardon, le péché, la vie nouvelle et le salut. Pour des idées d’activités, consultez la leçon sur le pardon sur Grandirdanslintegrite.com.

Voici trois exemples d’activité qui peuvent aider vos enfants à comprendre le sens de Pâques.

  1. Péché et salut

Matériel requis : deux petits tapis (ou des coussins) ainsi qu’une grande pièce avec suffisamment d’espace pour que vos enfants puissent y sautiller.

Placez les deux tapis (ou les coussins) au sol. Un des tapis représente les êtres humains et l’autre représente Dieu. Demandez à vos enfants de se tenir debout sur le tapis des êtres humains et laissez le tapis de Dieu libre. En même temps que vous expliquez que les hommes ont été créés pour être près de Dieu, rapprochez le tapis de Dieu de celui de vos enfants afin qu’ils puissent facilement passer d’un tapis à l’autre.

Lorsque vous parlez des péchés et de notre séparation de Dieu, éloignez le tapis de Dieu de vos enfants afin qu’ils ne puissent plus sauter d’un tapis à l’autre. Cela représente notre incapacité à réparer les dommages causés par nos péchés dans notre relation avec Dieu. Ensuite, pour illustrer le fait que Jésus a payé pour nos péchés par sa mort et sa résurrection, faites un pont entre les deux tapis, avec du papier ou des coussins, puis laissez vos enfants marcher librement entre les tapis.

Voici un exemple de ce que vous pouvez dire :

Lorsque Dieu a créé l’homme et la femme, c’était pour qu’ils soient près de lui (assurez-vous ici que les tapis soient rapprochés). Toutefois, le péché a fait son entrée dans le monde et cela a créé un grand fossé entre Dieu et nous (éloignez maintenant les tapis). Nous avons beau essayer, il n’y a rien que nous puissions faire pour combler ce fossé que le péché a creusé entre Dieu et nous (demandez à vos enfants d’essayer de sauter sur l’autre tapis). Dieu a envoyé son fils Jésus – qui n’a jamais péché – sur la terre afin qu’il paie pour nos péchés. Jésus est mort sur la croix et a comblé le fossé qui existait entre Dieu et nous (faites un pont pour relier les tapis). Lorsque nous demandons à Jésus d’être dans notre cœur, nos péchés sont pardonnés et nous pouvons avoir une relation avec Dieu. Voilà ce que nous célébrons à Pâques !

  1. Pardon et nouvelle vie

Matériel requis : une pièce de monnaie tâchée, une tasse, une cuillère à table de sel et un quart de tasse de vinaigre (ou du cola).*

Demandez à vos enfants de mélanger le vinaigre et le sel (ou de verser le cola) dans la tasse, d’y ajouter la pièce sale et d’attendre cinq minutes. Une fois le temps d’attente écoulé, vous verrez que le sou est devenu tout propre et étincelant au fond de la tasse.

Expliquez à vos enfants que la pièce de monnaie illustre le péché dans nos vies. Quand elle est sale, cela représente nos vies remplies de péchés. Lorsque nous demandons à Jésus de vivre en nous, nous sommes pardonnés. Il nous lave de nos péchés, nous sommes « remis à neuf », tout comme la pièce !

  1. Mort et résurrection

Matériel requis : deux œufs et un bol.*

Note : Cette activité est une belle occasion pour faire ensuite de la pâtisserie avec vos enfants, surtout si vous ne voulez pas gaspiller les œufs.

Avant de commencer l’activité, évidez l’un des œufs en faisant deux petits trous à chaque extrémité et en soufflant dedans pour en faire sortir le contenu, sans faire craquer la coquille. Dissimulez ensuite les trous que vous avez faits dans la coquille pour que vos enfants ne les voient pas.

Parlez à vos enfants de Jésus et de sa mise au tombeau après sa mort. Lorsque Marie et Marie-Madeleine décidèrent d’aller visiter son tombeau, elles s’attendaient à y trouver Jésus, allongé, mais il n’y était plus. Il était ressuscité d’entre les morts !

Servez-vous des œufs pour illustrer ce que les deux femmes s’attendaient à trouver en arrivant au tombeau et ce qu’elles y trouvèrent réellement. Au fur et à mesure que vous racontez l’histoire, craquez les œufs dans le bol, en commençant par l’œuf plein. Vous serez épaté par la réaction de vos enfants lorsque vous craquerez l’œuf vide !

* Il est préférable de tester cette activité avant de la réaliser avec vos enfants.

© 2012 Focus on the Family (Canada). Tous droits réservés. Utilisation autorisée.