Utiliser le sport pour développer le caractère de vos enfants

Écrit par Carey Casey

 

Six traits de caractère importants pour leur vie à leur enseigner à travers le sport.

La compétition sportive offre aux enfants de belles occasions d’apprendre et de grandir. Si vos enfants font du sport, profitez-en pour leur enseigner ces six traits de caractère importants :

 

  1. Le goût d’apprendre

Quel que soit ce qu’un athlète parvient à accomplir, il y a toujours des domaines dans lesquelles il peut progresser. Pour réellement exceller, il doit se montrer avide d’apprendre et disposé à recevoir les instructions qui lui sont offertes.

Le vrai défi, c’est de se montrer humble et de respecter l’autorité. Votre enfant ne sera peut-être pas toujours d’accord avec les décisions de l’entraîneur ; l’arbitre fera peut-être des erreurs. Malgré tout cela, votre enfant devra apprendre à gérer ses frustrations de manière positive. Apprendre cette leçon sur le terrain ou au gymnase peut les mener à respecter les autres figures d’autorité, comme les enseignants, les employeurs, les policiers et les dirigeants au sein de l’église.

Lorsque les choses vont mal sur le terrain pour votre enfant, soyez prêts à lui dire la vérité. Il s’agit peut-être de lui dire « Ton entraîneur veut tester ton caractère » ou encore « Tu ne peux pas contrôler les décisions de ton entraîneur, mais tu peux contrôler les efforts que tu mets à t’améliorer ».

 

  1. L’intégrité

Martin Luther King Junior disait qu’il existait un « 11e commandement » prévalant en Amérique : « Tu ne te feras point prendre ». Aujourd’hui encore, bien des gens vivent selon ce principe. Il est donc particulièrement important d’apprendre honnêteté et intégrité à nos enfants, et le sport nous donne l’occasion de le faire.

Je me souviens d’un match de football américain, dans une colonie de vacances où je dirigeais un groupe de garçons pour la semaine. Au moment où j’ai lancé une longue passe à l’un des garçons et qu’il l’a attrapée pour un toucher, nos joueurs ont sauté de joie. Cependant, au moment où j’avais lancé le ballon, j’avais senti l’un des joueurs de l’autre équipe toucher mon dos. L’arbitre ne s’en était pas rendu compte. Mais l’autre joueur le savait, je le savais, et Dieu le savait.

Je l’ai donc dit à l’arbitre et nous avons dû essuyer une défaite plutôt qu’un touchdown. Les jeunes de mon équipe ne comprenaient pas pourquoi j’avais fait ça, mais je crois que ce fut une importante leçon pour eux — et pour l’autre équipe. Nos enfants doivent savoir qu’ils seront des gagnants s’ils font preuve d’intégrité, quel que soit le résultat de la partie.

La clé pour enseigner l’intégrité à vos enfants est de leur donner le bon exemple. Peu importe ce que vous dites, vos actions ont plus de poids que vos mots. Votre intégrité se reflète dans la façon dont vous encouragez les participants aux matchs de vos enfants et à la façon dont vous parlez de la partie après qu’elle est terminée. Est-ce que vous renonceriez à une victoire si c’était juste ? Que pensez-vous du fait de pousser les limites du règlement pour pouvoir gagner ?

 

  1. La persévérance

Participer à des compétitions mènera votre enfant à faire face à des échecs et des défaites. Au football américain, il attrapera certaines balles avec maladresse ou ratera un plaquage ; au foot, il laissera un joueur de l’équipe adverse le dépasser et marquer le but de la victoire. Là où il y a un gagnant, il y a aussi un perdant.

Je me souviens d’une partie à l’école secondaire où j’ai couru dans la mauvaise direction et fait rater une attaque à notre équipe. Mon entraîneur m’a retiré du jeu. Ce soir-là, mon père m’a expliqué : « Il ne pouvait pas te remettre sur le terrain, car tu avais perdu ton assurance. Mon fils, maintenant il faut oublier cette partie et passer à autre chose. Tu dois apprendre à faire face aux déceptions et à les surmonter. Elles ne te définissent pas, mais elles ont des choses à t’apprendre ».

Il est important d’enseigner à votre enfant comment faire face à l’échec d’une façon positive. Cette leçon, apprise sous pression, le préparera à réussir dans la vie qui est aussi faite d’échec.

 

  1. Une attitude positive

Les athlètes doués ne deviennent pas nécessairement les meilleurs joueurs. Il arrive souvent que l’entraîneur les tienne à l’écart du jeu à cause de leur mauvaise attitude. L’entraîneur sait que quelqu’un qui joue les divas peut faire baisser le moral de l’équipe au complet. De même, les meilleures équipes ne sont pas nécessairement formées d’athlètes exceptionnels, mais lorsque chaque joueur accepte son rôle au sein de l’équipe et maintient une attitude positive, elles peuvent gagner. Ces joueurs se soucient de l’équipe et du bien commun et non de leurs propres intérêts.

L’attitude de votre enfant, bonne ou mauvaise, déterminera jusqu’où il pourra aller dans la vie. Faites l’éloge des attitudes positives de votre enfant au-delà de sa performance. Mettez-le au défi de prouver qu’une seule personne optimiste est capable de motiver l’équipe entière.

 

  1. Le respect

Comme vous le savez, le sport comprend aujourd’hui beaucoup de gesticulations et d’échanges de paroles violentes — même chez les enfants. Dans le feu de l’action, votre enfant sera peut-être tenté de rabaisser un autre joueur ou de se mettre en avant. C’est qu’il essaie alors de se sentir important. Mais il est vital d’enseigner à nos enfants à faire preuve d’un bon esprit sportif même durant les affrontements sur le terrain.

Ils doivent apprendre à redéfinir la signification du mot « gagnant ». S’ils gagnent une partie en humiliant les autres joueurs et en leur manquant de respect, ce n’est pas vraiment une victoire. Demandez-leur d’être attentifs à ce que Dieu pourrait vouloir qu’ils fassent pendant cette partie. Parlez ensemble des façons spécifiques de vivre sa foi même lorsqu’on essaie de battre son adversaire.

 

  1. L’estime de soi

Le sport fait ressortir les caractéristiques uniques de vos enfants. Cela les aidera à découvrir les manières uniques dont Dieu les a créés. Votre garçon est peut-être incapable de sauter assez haut pour toucher le filet — mais il peut être bon au lancer à distance. Peut-être est-il clair que votre fille ne sera jamais l’étoile de l’équipe — mais elle pourrait être le centre d’encouragement pour les autres joueuses. Quel que soit leur cas, vos enfants apprendront beaucoup à propos de leurs forces et leurs faiblesses.

La nature du sport, orienté vers la performance, vous donnera bien des occasions d’encourager vos enfants, de les soutenir et de leur donner confiance. Mais, peu importe leur performance, faites-leur savoir que vous les aimez tout simplement pour qui ils sont.

 

Carey Casey est le président du National Center for Fathering, un organisme caritatif dont la mission est de rappeler l’importance cruciale de la paternité, et d’équiper les hommes dans leur rôle de papa.

Cet article a été publié sur le site ThrivingFamily.com en 2009, sous le titre « Using Sports to Teach Kids Character ». Tous droits réservés © 2009 par Carey Casey. Utilisation autorisée.