Familles recomposées : paroles de beaux-parents

Écrit par Care Family

 

Le nombre de familles recomposées est en constante augmentation, et avec beaucoup d’amour et de travail, elles peuvent devenir des foyers remplis de joie et de positivité. Voici les conseils et expériences de diverses personnes vivant cette situation.

  • « Nous étions amoureux, la vie nous semblait rose et nous pensions qu’après notre mariage, tout allait être merveilleux. Tant que son père et moi n’étions que des amis, je n’avais aucun problème avec Joseph. Je n’avais pas anticipé les sentiments négatifs que je ressentirais à son égard après avoir épousé son père, ni la profonde culpabilité qui m’a envahie face à ces sentiments. Mais j’ai décidé que ça allait Les relations ne se forment pas toutes seules, c’est à nous de les construire. Nous avons fait le choix d’accepter les enfants de chacun, et maintenant nous devons choisir de tout faire pour que cela fonctionne. » – Lynn

 

  • « Il ne faut pas essayer de s’imposer auprès de vos beaux-enfants. Le contact physique n’est pas naturel au départ. C’est à vous de travailler pour que votre relation grandisse. J’ai fait beaucoup d’efforts pour améliorer ma relation avec mes beaux-enfants, et elle n’a fait que se renforcer. Par contre, au bout d’un moment, mon propre fils a eu le sentiment que je le délaissais. Pour rééquilibrer les choses, j’ai organisé un weekend père-fils avec lui. » – David

 

  • « On ne peut pas obliger quelqu’un à nous aimer, mais on peut faire tout ce qui est en notre pouvoir pour tendre la main à un enfant qui souffre. Il se peut qu’il nous rejette, mais de notre côté, nous ne devons jamais le rejeter. Il ne nous a pas choisi, mais quand nous nous sommes mariés, nous avons choisi de prendre notre partenaire avec ses enfants. Alors maintenant, c’est le moment de s’accrocher. » – Christine

 

  • « Nous voulions vraiment passer du temps en tant que famille, alors nous avons commencé à nous retrouver tous ensemble le soir autour d’un chocolat chaud, pour que chacun partage un bon et un mauvais moment de sa journée. Le weekend, nous faisons des jeux de société et nous avons économisé pour partir trois semaines en vacances et passer du temps tous les cinq, sans personne d’autre. » – Lynn

 

  • « C’est comme créer un compte en banque relationnel avec l’enfant. Il faut faire des dépôts : attention, soins, paroles positives, respect, amitié, sollicitude, partage et rires. Ce n’est qu’après que vous pouvez faire des retraits sous forme de respect de votre autorité et de discipline. » – Tony

 

  • « À l’époque, c’était vraiment dur. L’effondrement du mariage de mes parents n’était pas une bonne nouvelle. Puis, j’ai fini par l’accepter, ainsi que le remariage de mon père. Petit à petit, la relation avec ma belle-mère s’est construite et aujourd’hui, je la considère comme une bénédiction dans ma vie. » – Daniel

 

Care for the Family est un organisme caritatif national qui vise à promouvoir une vie de famille forte et à aider ceux qui font face à des difficultés dans ce domaine.

 Extrait de “Step-Parenting”, Juin 2004, par Care for the Family. © 2004 Care for the Family. Tous droits réservés. Copyright international. Utilisé avec permission.