L’impact d’une mauvaise estime de soi sur votre mariage

Écrit par Shana Schutte

 

En quoi une mauvaise image de vous-même peut affecter la solidité de votre couple et comment en guérir ?

Lorsqu’Édouard a épousé Mona, il aimait particulièrement sa chevelure rousse et ses taches de rousseur. Dix ans plus tard, il admirait toujours autant sa beauté singulière. Un soir, alors que son regard s’attardait sur sa femme, il lui a soufflé : « Chérie, je suis tout simplement fou de tes cheveux roux et tes petites taches de rousseur. »

« N’importe quoi ! » lui a-t-elle répondu sèchement.

Édouard était choqué et blessé, Je le pense vraiment. Pourquoi réagit-elle comme ça ?

Mais ce qui aurait pu éclater en dispute enflammée a débouché sur une discussion de cœur à cœur qui a permis à Édouard de comprendre les raisons de l’agressivité de sa femme : une bien mauvaise image d’elle-même.

Quand Mona était à l’école primaire, certains enfants se moquaient d’elle. Un jour, l’un de ses camarades avait crié devant tout le monde : « Je préfèrerais être mort plutôt que d’avoir des cheveux orange. » Depuis, Mona était convaincue que ses cheveux et ses taches de rousseur la rendaient hideuse. Résultat ? Plus de vingt ans plus tard, elle était incapable de recevoir simplement l’affection de son mari.

Au sein d’un mariage, avoir une mauvaise image de soi n’est pas simplement un fardeau personnel. Cela peut aussi affecter la solidité de votre relation la plus intime.

 

Comprendre le coût d’une mauvaise estime de soi

Les problèmes d’estime de soi peuvent avoir diverses conséquences sur un mariage :

  • Une mauvaise estime de soi peut nous empêcher de nous montrer ouverts et vulnérables.
    Mona portait des chapeaux pour cacher ses cheveux, ou bien du maquillage pour recouvrir ses taches de rousseur. C’est ce que provoque une mauvaise image de soi : cela nous pousse à cacher ce que nous trouvons le plus déplaisant chez nous. Vous rappelez-vous la manière dont Adam et Ève se sont couverts d’une feuille à la suite de leur péché ? Nous ne cachons pas seulement ce que nous considérons comme des défauts physiques. Nous en venons à dissimuler tout ce qui ne nous plait pas – nos blessures, nos peurs, nos insécurités, nos faiblesses. Une femme m’a récemment avoué qu’elle avait peur de laisser son mari la voir quand elle était de mauvaise humeur parce qu’elle craignait d’être rejetée.

 

  • Une mauvaise estime de soi peut nous empêcher d’accepter les critiques constructives.
    Le mariage est comme un miroir – vous reflétez les faiblesses de votre époux (se) et il ou elle reflète les vôtres. Cela peut être douloureux, surtout quand on a une mauvaise image de soi. Je connais un homme qui fut incapable d’accepter la moindre critique constructive de la part de son ex-femme tout au long des dix ans de leur mariage. Ayant été abusé par son père, il y avait beaucoup de choses qu’il ne supportait pas en lui-même. De ce fait, il se sentait menacé dès que sa femme soulevait le moindre problème dans leur couple. Il se mettait en colère, l’accusait et n’arrivait pas à prendre en compte ses remarques. Le mari ou la femme qui est incapable d’admettre ses défauts à cause d’une mauvaise image de soi aura du mal à se sentir en sécurité au cours de conflits conjugaux.

 

  • Une mauvaise estime de soi peut mener au perfectionnisme.
    Nous pousser à être parfaits, cela revient un peu à se couvrir d’une « feuille » — c’est une manière de recouvrir ce que l’on déteste. Le perfectionnisme peut nous rendre, nous et notre entourage, très malheureux. L’un de mes amis m’a expliqué que l’une des raisons de son divorce venait du fait qu’il en attendait trop de sa femme. « Je pensais devoir être parfait, alors j’estimais qu’elle devait l’être aussi. » Il m’a confié qu’une mauvaise image de lui-même ainsi que son incapacité à admettre ses défauts avaient contribué à détruire son mariage.

 

Des étapes vers la guérison

Si vous ou votre mariage souffrez de ce problème, vous pouvez réfléchir aux questions suivantes et discuter de vos réponses avec votre conjoint :

  • Quand quelqu’un me fait une remarque, suis-je anéanti ?
  • Ai-je l’impression de ne pas être à la hauteur de mes propres attentes et de celles des autres
  • Est-ce que je commets parfois des erreurs que j’ai du mal à admettre ?
  • Ai-je l’impression de devoir me montrer digne de l’amour des autres ?
  • Ai-je parfois l’impression de décevoir mon conjoint de manière impardonnable ?
  • Est-ce que je me sens inférieur aux autres ?

Tout en discutant de ces sujets avec votre conjoint, rappelez-vous que guérir prend du temps. Une mauvaise image de soi qui s’est mise en place sur toute une vie ne disparaitra pas en une nuit.

Recherchez dans la Bible des passages qui parlent de la manière dont Dieu vous voit et rappelez-vous régulièrement que votre nouvelle identité est en Christ. Si vous continuez à expérimenter ce problème, il vous faudra peut-être rechercher l’aide d’un professionnel.

 

Faire preuve de grâce

Parce que le mariage met en lumière tellement de nos défauts, les gens mariés ont l’occasion d’apprendre à s’accepter avec la même grâce dont Jésus a fait preuve envers nous. C’est ce qu’Édouard a fait pour Mona. Plutôt que de partir du principe qu’elle réagissait négativement sans raison, il a essayé de comprendre ce qu’elle ressentait. Cela les a menés à une plus grande intimité.

Dieu peut utiliser ce qui est difficile et même douloureux pour restaurer l’intimité dans un mariage. Quand les couples laissent leurs faiblesses devenir visibles et s’abordent avec grâce et compassion, Dieu en fait de bonnes choses.

 

Shana Schutte est auteure et oratrice. Elle vit dans le Colorado.

Tous droits reservés © 2008 par Focus on the Family. Utilisation autorisée.